Sélection spéciale Halloween et Jour des Morts

Vous ne saisissez pas la différence entre Halloween et le Jour des Morts ? Vous voulez en savoir plus sur les pratiques associées et la manière dont les mort-es se font présent-es à cette occasion ? Voilà tout l’enjeu de cette sélection spéciale.

Les trois articles du jour ont en commun de s’intéresser aux relations entre les mort-es et les vivant-es telles qu’elles se donnent à voir annuellement à cette période dans diverses régions du monde. Conformément à la focale choisie dans le programme de recherche Cortem, ces travaux analysent notamment la place accordée aux corps des défunt-es, à leur matérialité et leurs représentations lors de ces évènements. Ils étudient également la manière dont les rituels funéraires s’articulent avec l’expression d’identités collectives et témoignent de la constitution d’unités familiales, religieuses ou encore étatiques.

 

Brandes S. 1998. The Day of the Dead, Halloween, and the Quest for Mexican National Identity. The Journal of American Folklore, vol. 111, n° 442, pp. 359-380. Accessible via Jstor : https://www.jstor.org/stable/541045?seq=1#page_scan_tab_contents

Dans “The Day of the Dead, Halloween, and the Quest for Mexican National Identity” Stanley Brandes étudie l’histoire et les trajectoires sociales de la fête d’Halloween et du Jour des Morts entre le Mexique et les États-Unis. À partir de contestations autour de l’introduction au Mexique d’iconographies propres à Halloween, perçues comme des signes d’impérialisme américain, l’auteur s’intéresse à la manière dont des rites funéraires sont défendus dans une perspective nationaliste. L’article est riche de descriptions de pratiques de décoration, de photographies et d’extraits de réactions critiques parues dans des journaux.

 

Crépeau R., Gonçalves da Rosa R. 2018. Actualité et transformations de la Fête des morts chez les Kaingang du Brésil méridional. Frontières, vol. 22, n°2 « Mort et mondes autochtones ». En ligne : https://www.erudit.org/fr/revues/fr/2018-v29-n2-fr03541/1044159ar/

Dans « Actualité et transformations de la Fête des morts chez les Kaingang du Brésil méridional » Robert Crépeau et Rogério Reus Gonçalves da Rosa étudient les disputes qui entourent certains rituels funéraires amérindiens dans le Brésil contemporain. La description des pratiques funéraires, là encore illustrées de photographies, est articulée avec l’étude des formes de collaboration et de résistances politiques entre communautés.

 

Philifert P. 2004. Rites et espaces funéraires à l’épreuve de la ville au Maroc : Traditions, adaptations, contestations. Les Annales de la Recherche Urbaine, vol. 96, pp. 34-43. https://www.persee.fr/doc/aru_0180-930x_2004_num_96_1_2553

Dans « Rites et espaces funéraires à l’épreuve de la ville au Maroc : Traditions, adaptations, contestations », Pascale Philifert recontextualise la ritualisation des pratiques de visites aux défunts dans les cimetières dans une perspective historique. L’autrice porte notamment son attention sur les dimensions genrées et générationnelles des modes de relations qui s’établissent entre morts et vivants dans les villes du Maroc et de France.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.