Prendre soin des cadavres en contexte épidémique (1)

Prendre soin des cadavres en contexte épidémique (1)

La crise sanitaire liée au Covid-19 met en lumière des enjeux qui sont au cœur du programme de recherche ANR CORTEM.

La prise en charge à une cadence inhabituelle des malades et de leurs corps à leur mort fait écho aux situations de violence que nous étudions. On retrouve là les soucis de traçabilité des restes, de réalisation des soins postmortem et d’expression des hommages aux défunt-es. On perçoit encore l’articulation des acteurs et actrices aux niveaux internationaux, étatiques et locaux dans l’attribution des responsabilités et l’instauration de dispositifs normés de prise en charge de ces cadavres non-ordinaires.

En vue de nourrir la réflexion qui croise les situations de violence et la crise sanitaire dans le rapport aux cadavres, ce premier billet d’une série signale des écrits clefs, classiques ou sur le vif, et des initiatives émergentes :

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search