Parution : Les morts encombrants. Du gouvernement politique des cadavres

Dossier dirigé par Milena Jaksic et Nicolas Fischer pour le numéro 121 de Cultures & Conflits.

À partir de cinq études de cas, ce dossier de Cultures & Conflits revient sur le traitement politique de cadavres jugés collectivement problématiques en raison de leur nombre ou des conditions de leur mort : il peut s’agir des corps de victimes de crimes de masse, de ceux de terroristes tués au cours de leur attaque, ou encore de corps dont les tombes sont délibérément occultées ou exhibées en raison de leur nationalité. Ces cadavres ont en commun de poser problème aux responsables des États-nations, qui ne peuvent en disposer aisément : ils sont absents, introuvables ou mal identifiés, ou sont au contraire présents mais « indésirables », au point qu’on leur refuse une sépulture ou qu’on cherche à l’occulter. Les différentes contributions décrivent le travail de politisation de ces corps problématiques, mais elles montrent aussi et surtout les limites de ce travail : parce qu’il s’agit largement ici de traiter des corps « vils », leur traitement parvient rarement à devenir une controverse de grande ampleur.

Pour découvrir le numéro sur la plate-forme OpenEdition, cliquez sur le lien suivant :https://journals-openedition-org.inshs.bib.cnrs.fr/conflits/22538


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search